•  

    un clic sur le diaporama pour le voir en grand format...


    19 commentaires
  • Le pastel des teinturiers ou la guède est une plante bisannuelle de la famille des Brassicacées, très cultivée autrefois dans la région d'Albi (81), Carcassonne (11) et Toulouse (31) pour la production d'une teinture bleue, le pastel.

    Ce sont les feuilles qui sont récoltées pour la production de teinture.

     

    cocagne pour pastel

    on les écrase en les mélangeant à de l'eau pour en exprimer une pulpe que l'on comprime sous forme de boulettes ou « cocagnes » de quelques centimètres. Ces boulettes fermentent en séchant pendant un à deux mois. Au bout de cette période, les cocagnes sont écrasées dans un moulin et la poudre est additionnée d'urine pour provoquer une oxydation : on obtient ainsi une pâte qui, séchée, donne la poudre tinctoriale, contenant de l'indigotine. Il s'agit bien d'une teinture, qui se révèle par oxydation, et qui est ensuite d'une très grande stabilité. L'usage du pastel comme pigment colorant était un sous-produit de la teinture : on recueillait l'écume à la surface des bains de teinture, et cette fleurée séchée donnait une poudre bleue utilisée comme pigment pour des peintures. (explication donné par les démonstrateurs)

     

    Portrait de la démonstratrice de pastel

    toute de bleu "pastel" vêtue. cette dame nous prouve que le tissu plongé dans le "chaudron" sort jaune, mais une fois à l'air, bleuit très vite...

    démonstration de pastel

    regardez bien ses mains et surtout ses ongles...tout bleu ...

    environ deux minutes après, le tissu commence déjà à bleuir.

     

    démonstration de pastel

    Le bleu varie selon le tissu...


    23 commentaires
  • Sur un mur de Toulouse j'ai vu cette représentation de Monsieur Claude Nougaro.

     

    Claude Nougaro


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique